Les cheveux à faible densité

/Les cheveux à faible densité

La densité capillaire varie selon les individus. Normalement, elle est comprise entre 150 et 200 cheveux par centimètre carré. Lorsque ce nombre diminue, on parle de perte de densité des cheveux. Ils commencent à se clairsemer, à perdre en volume. Il s’agit d’un des symptômes de l’alopécie androgénique. Cette perte de densité capillaire est progressive et touche principalement les femmes. Les hommes subissent généralement une perte plus franche.

Perte de densité des cheveux : les signes à prendre en compte

La perte de densité des cheveux s’accompagne d’un affinement du cheveu. Trois signes doivent alerter et inciter à agir avant que la perte de cheveux ne progresse :

  • La séparation des cheveux est plus marquée, notamment au niveau de la raie naturelle
  • Les cheveux semblent plus fins et plus fragiles
  • Le cuir chevelu est de plus en plus visible.

Les différentes causes de cette perte de densité capillaire

Chaque follicule pileux est soumis à un cycle de vie composé de 4 phases :

  • Anagène ou phase de croissance
  • Catagène ou phase de dégradation
  • Télogène ou phase de repos
  • Chute et nouvelle phase anagène.

La manifestation de la perte de densité des cheveux se joue au niveau de la phase anagène. Alors que celle-ci est habituellement de 3 – 5 ans, sa durée se réduit. Comme elle est trop brève, les cheveux produits par les follicules pileux sont trop fins et moins visibles. Ils tombent plus facilement également.
Plusieurs facteurs peuvent provoquer cette perte de densité capillaire :

  • le stress,
  • l’hérédité et la prédisposition génétique,
  • une mauvaise hygiène de vie,
  • des micro-inflammations du cuir chevelu qui vont affaiblir la racine du cheveu.

Les traitements à suivre

Il est possible de gagner de la densité capillaire grâce à des traitements innovants comme la luminodermie associée à l’utilisation de produits cosméceutiques adaptés, comme un soin tonifiant par exemple.
La luminodermie est une biotechnologie qui utilise la lumière basse énergie pour agir sur la croissance, la beauté et la santé des cheveux. Les séances sont adaptées aux besoins des personnes qui souffrent de troubles capillaires. Différents programmes sont proposés en fonction de la couleur de la lumière. Une lumière bleue va stimuler la croissance et agir sur la densité de la chevelure.

By | 2017-09-13T12:28:43+00:00 13 septembre 2017|Santé|

Leave A Comment