L’alimentation, un élément pouvant aggraver la perte des cheveux

/L’alimentation, un élément pouvant aggraver la perte des cheveux

La chute des cheveux peut être provoquée par différents facteurs comme le stress, la maladie, les hormones, l’hérédité, etc. L’alimentation joue également un rôle même si elle n’est pas directement à l’origine de la chute des cheveux. Elle va être un facteur aggravant si elle n’est pas équilibrée. En effet, certains aliments vont favoriser la sécrétion d’androgènes et donc fragiliser encore plus les follicules pileux. A l’inverse, d’autres aliments vont fortifier les cheveux et le cuir chevelu. Les personnes souffrant d’alopécie ou d’autres troubles capillaires sont donc incitées à surveiller leur alimentation pour que la perte des cheveux ne soit pas amplifiée.

Les aliments dont la consommation peut accélérer la chute des cheveux

Il ne s’agit pas de supprimer totalement les aliments qui suivent de l’alimentation mais de les consommer avec modération. Le but est d’éviter que leur consommation n’aggrave le phénomène de perte de cheveux qui est déjà enclenché.

Les sucres raffinés

Le principal ennemi du cheveu et du cuir chevelu est le sucre raffiné. Tous les aliments riches en sucres raffinés sont donc à exclure, ou du moins, à consommer avec beaucoup de modération. Il s’agit, par exemple, des pâtisseries, du pain blanc, des pâtes trop cuites, des frites, des sodas, des pizzas, et plus globalement de la junk food et de tous les produits alimentaires transformés.
L’action des sucres raffinés sur le cheveu se traduit par une augmentation de la sécrétion d’androgènes. En effet, le sucre passe trop rapidement dans le sang, ce qui provoque une hausse de la production d’insuline qui va stimuler les glandes surrénales. Ce sont elles qui sécrètent les androgènes qui vont provoquer la rétraction des vaisseaux sanguins au niveau de la racine du cheveu. Le cheveu va alors être plus fin et plus fragilisé.

Les blancs d’œufs crus

Les blancs d’œufs crus contiennent des bactéries qui vont bloquer l’action de la biotine. Il s’agit d’une vitamine B qui joue un rôle important dans la vitalité et la pousse des follicules pileux.

Les aliments bénéfiques pour la santé des cheveux

Une alimentation équilibrée, riche en produits non transformés, permet d’avoir des cheveux en bonne santé. Elle joue également sur la repousse après un phénomène de perte des cheveux passagère (en raison de la saison, d’une grossesse, d’un épisode de stress, etc.). Dans ces cas, il est possible de la compléter à l’aide de compléments alimentaires spécialement conçus pour booster la santé du cheveu et du cuir chevelu. Dans tous les cas, les cheveux ont besoin des aliments suivants :

Les protéines

La kératine, composant essentiel des cheveux, est produite par deux acides aminés soufrés, la cystéine et la méthionine, qui sont contenus dans les protéines. La synthèse de ces deux éléments ne peut pas se faire par l’organisme (ou au détriment de la vitamine B6 dans le cas de la méthionine). Il est donc essentiel que les protéines proviennent de l’alimentation.
A savoir : les acides aminés soufrés sont surtout présents au sein des protéines animales. Les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien devront donc se tourner vers des compléments alimentaires en cas de chute de cheveux.

Les vitamines B

Le rôle des vitamines B est multiple : elles stimulent la microcirculation sanguine au niveau des racines des cheveux, elles participent à la synthétisation de la kératine et à la croissance des follicules pileux.

Le fer, le zinc et le magnésium

Ces minéraux jouent également un rôle majeur dans la lutte contre la perte des cheveux. Le zinc et le magnésium vont protéger les follicules pileux des radicaux libres. Ils vont également diminuer le stress qui est un facteur de chute des cheveux.
Le fer va améliorer l’oxygénation des follicules pileux. Il est indispensable à leur croissance. Sans lui, ils vont tomber. Là encore, il est conseillé aux personnes végétariennes ou végétaliennes de prendre des compléments riches en fer.

By | 2017-09-13T10:32:10+00:00 8 septembre 2017|Santé|

Leave A Comment