Le stress, un facteur de la chute des cheveux

/Le stress, un facteur de la chute des cheveux

La perte des cheveux peut être causée par différents facteurs. Le stress est une des causes les plus fréquentes. Cela ne veut pas dire que toutes les personnes stressées vont perdre leurs cheveux. Cela dépend également des prédispositions génétiques. Mais le stress peut expliquer une chute importante et inhabituelle de cheveux. Il peut également les fragiliser et rendre la repousse compliquée. C’est pourquoi il est essentiel d’agir à la fois sur les troubles capillaires et sur les causes du stress.

L’action du stress sur la santé du cheveu

L’anxiété et le stress vont agir sur l’activité des hormones. En effet, les glandes surrénales vont libérer une quantité plus importante d’androgènes. Or si la personne stressée a des prédispositions à l’alopécie androgénique, cette sécrétion anormale d’androgènes va accélérer le processus de perte.

Des cheveux fins et fragilisés

Chaque période de stress va également jouer sur les vaisseaux sanguins qui vont se rétracter au niveau de la racine. Cela va rendre les follicules pileux plus fins et plus fragiles. Ils tomberont alors plus facilement.

L’apparition de pellicules et d’irritations sur le cuir chevelu

Lors des épisodes de stress, il est également fréquent de constater l’apparition de pellicules et/ou de démangeaisons au niveau du cuir chevelu.

Le stress et son empreinte sur les follicules pileux

L’action du stress sur la santé des cheveux laisse une empreinte. Lors d’un examen des follicules pileux et du cuir chevelu, un expert capillaire peut ainsi relier la chute des cheveux à un épisode de stress et ainsi proposer un traitement adapté.
En effet, le stress va avoir un impact sur la kératine présente autour de chaque follicule. Un cheveu sain sera entouré d’une couche lisse et régulière de kératine. Un cheveu soumis à des épisodes de stress sera caractérisé par une couche de kératine plus fine à certains endroits. Elle ne sera plus lisse. Enfin, en cas de stress chronique, l’ensemble du cheveu sera recouvert d’une couche de kératine beaucoup plus fine que la couche habituelle, ce qui le fragilisera.
Lors d’un diagnostic capillaire avec une micro- caméra, ces différentes phases sont visibles et permettent de proposer un traitement adapté à une perte de cheveux due au stress.

Une perte de cheveux temporaire

La chute des cheveux provoquée par un état de stress n’a rien de définitif. Des séances de luminodermie permettent de stopper la perte et de stimuler la repousse. Il est également conseillé d’utiliser des shampooings et des soins adaptés.
Si le cuir chevelu n’est pas en bonne santé, la repousse risque d’être plus compliquée avec des follicules pileux plus fragiles. Il est donc essentiel d’accompagner la repousse avec des produits permettant de renforcer le cuir chevelu.
Enfin, il est impératif de trouver les causes du stress et d’agir sur ces dernières afin de limiter l’apparition de ces épisodes d’anxiété.

By | 2017-09-13T10:37:05+00:00 8 septembre 2017|Santé|

Leave A Comment